Tout est bon, dans le Cochon Gaulois

Le Cochon Gaulois, c'est tout d'abord l'histoire de trois amoureux de la cuisine française. Vous savez, celle d'antan, de nos grands-mères, celle dont on vous parle avec une certaine nostalgie.

Un parti-pris sur la qualité

Le patron, Maxime Delaboudinière, l'expliquera à qui veut l'entendre : au Cochon Gaulois, on mange des produits d'une qualité rare, sélectionnés sur des critères exigeants, le tout, bien entendu, fait maison de A à Z.

Exit l'industrie Agroalimentaire et la nourriture de supermarchés, ici, les cochons ont grandi en plein air et viennent de producteurs du Bassin parisien. Les poulets, élevés également à l'air libre, mangent du grain produit par l'exploitation elle-même.  Le poisson du jour est, quant à lui, sélectionné pour son respect de l'environnement. Il se fournit auprès de
Poiscaille, un réseau de pêcheurs à la ligne, au filet droit, au casier ou à pied, qui ont une vision durable de leur métier.

Vous l'aurez compris, il n'y a pas que la cuisine qui est ouverte sur la salle. Au Cochon Gaulois, on vous raconte tout avec passion et on ne nous cache rien.
 

Une cuisine gourmande

 

Ce patron, aussi sympathique qu'exigeant, a lui-même fait ses armes dans la cuisine et est un entrepreneur hors pair qui connaît ses producteurs jusqu'au bout des doigts.

Il fait confiance à ses deux chefs talentueux, Johnny Moreaux à la cuisine et Yvan Lobel aux commandes de la pâtisserie, pour perpétuer les valeurs de la cuisine d'antan qu'il affectionne.

La carte est travaillée et donne l'eau à la bouche, on y retrouve le cochon, pièce maîtresse du restaurant, cuit, assaisonné, saucé, sous toutes les formes, mais aussi de la volaille et du poisson.

Je vous conseille fortement de goûter, en entrée, le croustillant de pieds de cochon aux herbes, sauce tartare (9euros) ou encore le carpaccio de pâté de tête et sa vinaigrette au jus de viande, câpres et échalotes (10 euros).

Pour les plats, laissez-vous tenter par le carré de cochon cuit à 68° (19 euros), mais aussi par la porcetta confite et son jus gourmand (18 euros). Pour les grosses faims, le burger "gros cochon" (18 euros), va, à coup sûr, vous combler !

Une petite hésitation concernant le vin ? Fiez-vous à Maxime et ses producteurs chouchous pour vous faire goûter les élixirs idéaux à accorder à vos assiettes.

En amoureux, entres amis autour de la grande table circulaire ou même en solo, le maître-mot ici est CON-VI-VIA-LI-TE.

Le Cochon Gaulois

185 RUE MARCADET
75018 PARIS

 

Menu midi à 17 euros (entrée / plat)

09 80 92 35 07
http://www.lecochongaulois.com/
Du mardi au samedi,
De 12H30 À 14 H 30
De 19H30 À 23H30

Plus de lieux à tester d'urgence :