Le Blason de Paris

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

Encore plus de secrets de Parisiennes

 

En ces temps troubles, petite histoire d'un blason dont la devise «Fluctuat nec mergitur» n'a rarement prit autant de sens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les armoiries apparaissent pour la première fois dès 1190, lorsque Philippe Auguste lors de son départ pour la Terre Sainte, décrit « un écu dont le champ était de gueules, à la nef d'argent, au chef d'azur, semé de fleurs de lys d'or ».

Mais c'est Saint Louis qui reconnaitra pour la première fois le sceau officiellement.

De nombreuses transformations feront évoluer le blason de la ville de Paris au fil des siècles.

 

«Fluctuat nec mergitur», la devise de Paris qui signifie « Il est battu par les flots, mais ne sombre pas. » est une locution latine qui apparaît pour la première fois en 1358 sur le blason.

 

Cette phrase, représentée par la nef, symbolise la puissante corporation des marchands bateliers (Les Nautes) qui gèraient la ville au Moyen-Age. La Seine étant la colonne vertébrale de Paris, les innondations étaient courantes. Elles n'ont pour autant, jamais fait sombrer la capitale.

 

A notre époque, et encore plus aujourd'hui, elle pourrait se comprendre comme : « Paris, malgré le temps et les adversités de toutes sortes, est toujours indestructible »