L'Hotel Banke

A deux pas de l’opéra et de son effervescence, un sublime 5* renferme bien des secrets.

 

L’hôtel Banke a été l’un des premiers édifices construit dans la rue Pillet-Will, perpendiculaire à la rue La Fayette, au début du 20ème siècle. De style haussmannien, il a été pensé par les architectes Paul Friesé et Cassien Bernard. Ancien siège de la Banque Suisse Française, il a été réaménagé en 2009 pour devenir l’hôtel Banke.

 

Son architecture intérieure se distingue par son hall circulaire, surplombé par une coupole vitrée de dix-neuf mètres de hauteur. Un chef d’œuvre évoquant la magie de la Belle Epoque. Les anciens comptoirs de la banque ont été conservés, de même que la mosaïque, restaurée.

Avec « seulement » 91 chambres, l’Hotel Banke se distingue par des pièces plus spacieuses et un espace plus intimiste. La décoration est un bijou baroque démesuré et décalé tout en respectant toujours l’univers du lieu : Moulures, corniches, gouttes, médaillons sont rehaussés à l’or sur un fond d’ocre rouge. L’escalier reliant les étages est un chef d’œuvre architectural de l’école Gustave Eiffel alliant son fidèle fer forgé au verre poli. Le premier étage de l’Hotel est quant à lui diffèrent, et pour cause, c’était l’étage des hauts patrons de la Banque : parquet au sol, vue majestueuse sur le hall et ancien bureau transformé en chambre, ascenseur Haussmannien privé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La particularité de cet Hotel est aussi sa collection d’Art. M. Jordi Clos, propriétaire du Groupe Derby Hotels Collection auquel appartient l’Hôtel Banke, est un égyptologue, grand collectionneur d’art. Dans chacun de ses hôtels, il fait partager au public sa passion de l’art et de l’archéologie en exposant des pièces uniques issues de sa collection. A chaque étage, l’hôtel expose une collection unique de joyaux ethniques, de sculptures et d’oeuvres d’art de différents continents et civilisations : Papouasie-Nouvelle-Guinée, Chine, Inde, Tibet, ou encore artisanat et bijoux d’anciennes tribus d’Afrique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bar (Lola) et le restaurant (Josefin), ouverts à tous, marient avec succès la convivialité espagnole au standing des meilleurs palaces.

Profitez du Lola Bar à l’heure de l’apéritif avec la carte des tapas et celle des cocktails. Le barman a le don de faire des cocktails très couture et sur mesure suivant vos goûts (à partir de 17 euros).

Le restaurant est dirigé par le chef Cyril Chevalier. Il propose une cuisine généreuse et raffinée autour de produits d’exception, comme le turbot, le homard bleu ou encore la pluma de cochon ibérique.

Profitez du menu "Au fil des saisons" pour 39 euros le midi pour entrée-plat ou plat-dessert et café !

 

L’hôtel mérite sans aucun doute son privilège de faire partie des plus beaux 5* de la capitale.

 

Pssst : Pour le petit secret, l'hôtel a conservé les coffres de l'ancienne banque.

Nous avons eu la chance de visiter la salle ! Cette grande pièce  des coffres est d'ailleurs privatisable !

 

Plus d’infos sur http://www.derbyhotels.com.

Par Jeanne Lladeres et Charlotte Lacoste

Plus de restaurants à tester d'urgence :

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
Suivez-moi sur instagram